Lancement officiel du Statut National de l’Étudiant Ent...

Lancement officiel du Statut National de l’Étudiant Entrepreneur en Tunisie

Dans le cadre du projet SALEEM (structuration et accompagnement de l'entrepreneuriat étudiant au Maghreb), le Ministère tunisien de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique vient de publier une circulaire ministérielle officialisant la création du dispositif « Statut National de l’Étudiant-Entrepreneur » en Tunisie.


Lancé  en 2017, le projet SALEEM favorise l’entrepreneuriat étudiant au Maroc et en Tunisie via la création d’un dispositif national d’étudiant-e-s entrepreneur-e-s au sein des systèmes d’enseignement supérieur des deux pays ainsi que la création de pôles d’accompagnement des étudiant-e-s entrepreneur-e-s au sein d’établissements de l’enseignement supérieur. Le projet s’inspire des meilleures pratiques développées en Belgique, en Roumanie et en France.


En Tunisie, le Statut National de l’Étudiant Entrepreneur (SNEE)  a été officialisé par le  Ministère tunisien de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique en novembre 2019. Ce statut est un statut spécial accordé aux étudiants entrepreneurs qui disposent d’une idée de projet ou comptent créer une entreprise durant leur parcours académique ou après l’obtention de leur diplôme. Ce programme est mis en oeuvre dans les universités, les établissements d’enseignement supérieur et de recherche et les instituts supérieurs des études technologiques, dans le cadre de la contribution des centres de carrière et de certification des compétences « 4C », à partir de l’année universitaire 2019-2020.


Il existe trois niveaux du SNEE :


Niveau 1 : Etudiant-Entrepreneur Initiateur

Niveau 2 : Etudiant-Entrepreneur Innovateur

Niveau 3 : Etudiant-Entrepreneur Promoteur

L’inscription à l’appel à candidatures se fait sur www.4c.tn et en cas d’accord du SNEE, une charte est signée par toutes les parties prenantes.


Cofinancé par le programme Erasmus+ de l’Union Européenne, le projet SALEEM est mis en œuvre par un consortium de 14 partenaires de 5 pays (Maroc, Tunisie, France, Belgique, Roumanie). L’AUF coordonne le projet et en assure la gestion technique, administrative et financière.


Pour plus d’information sur le projet SALEEM : www.projet-saleem.org